Réputation et comparaison sociales

La question de l identité sur Internet. Encore et toujours.

 

Avec les réseaux sociaux (Facebook-like), les réseaux de réputation (Naymz-like), les réseaux informatifs (Skyblog-like) et les réseaux d’actitivé (Twitter-like) qui apparaissent, la vie publique de chaque internaute est de plus en plus mise a mal.

Yahoo vient de proposer un outil qui permet d’évaluer la réputation des utilisateurs. Par réputation,Yahoo entend la situation de l internaute par rapport aux autres. Ainsi, il y a une notion d’échelle sociale dans la réputation de ce système. Comme une pyramide de Maslow, mais mise en concurrence avec les autres pyramides des autres utilisateurs. Une sorte d’echelle de la reussite personnelle. Ainsi un reseau social est régenté par l’envie et le besoin de reputation.

Et effectivement, une étude récente a démontré que l’etre humain etait capable d entretenir une amitié avec au maximum 150 personnes. Au dela, il ne s’agit plus d amitié mias uniquement de relationnel. Raison elogique : le manque de temps disponible de notre esprit pour gérer une amitié multi utilisateurs. notre esprit sature a 150 amis. Cest comme ca. Mais notre ego ne sature jamais sur notre demande de reputation.

C’est ce qui fait la reussite des reseaux sociaux. Au caractère utile des réseaux (gestion des contacts, interconnexions professionnelles, facilités de communication) se mêle le futile (applications facebook, spamming social).

A lire donc : Le rapport Yahoo sur la réputation dans les réseaux sociaux.

Cette entrée a été publiée dans Divers, Uncategorized, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>