Rachat de doubleclick par Google

Google annonce le rachat de Doubleclick… Note de l’addition : 3,1 milliards de dollars. La geant americain dame le pion a Aol, Microsoft et Yahoo qui etaient eux aussi interesses par la regie Doubleclick.

Article de Ratiatum la dessus: Google accelere le mouvement dans son depoiement publicitaire. Alors que nous rapportions ce matin que Google commeneait ? faire un travail de regie publicitaire pour un grand conglomerat americain de radios, on apprend dans le meme temps que la firme de Mountain View avale DoubleClick. Le montant de l’addition s’?leve ? 3,1 milliards de dollars, qui permettent ? Google de “combiner la technologie de DoubleClick ? la plate-forme publicitaire de Google”.

Google passe devant Microsoft, AOL et Yahoo, qui etaient selon les rumeurs ?galement candidats ? la reprise. Parmi les clients de DoubleClick figurent MySpace et AOL, mais surtout une myriade de petits ?diteurs qui sont le coeur de cible de la strategie de la longue traine deployee par Google avec AdSense.

Article de generation NT : La firme de Mountain View officialise son intention de rachat de la societe DoubleClick specialisee dans la vente d’espaces publicitaires en ligne suite ? un accord trouv? entre les deux parties. D’ici ? la fin de l’annee, sous reserve de feu vert donne par les autorites americaines de la concurrence, DoubleClick devrait comme pressenti depuis quelques jours, tomber dans le giron du leader mondial de la recherche Web pour la bagatelle de 3,1 milliards de dollars.

Plus grosse acquisition de son histoire Apres le rachat de YouTube en octobre dernier pour 1,65 milliard de dollars, le groupe qui en peserait lui pres de 140, n’a donc pas hesite ? aligner deux fois plus de billets verts pour s’offrir les services de cette regie publicitaire en ligne aux bannieres parfois envahissantes et active dans un marche des plus lucratifs o? la firme de Mountain View regne desormais plus que jamais en maetre avec notamment son arsenal AdWords, AdSense pour annonceurs et ?diteurs de sites Web.

Google en fin stratege ? Avec cette offre de rachat sur laquelle il etait bien difficile de s’aligner, Google se permet le luxe de damer le pion ? la maison mere d’ AOL Time Warner, Yahoo! ou encore Microsoft en personne qui etait il y a peu en pourparlers avances avec le fonds d’investissement Hellman & Friedman, futur ex-proprietaire de la societe DoubleClick acquise mi-2005 pour 1,1 milliard de dollars.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *