La TVA sociale m’a tuer…

Je n’ai pas eu les informations hier, concernant les legislatives. J’ai pris connaissance de la vaguelette bleue uniquement ce matin, par radio. Et vu qu’il n’y avait absolument aucune autre information disponible, je suis bien oblige de vous en parler.

Fillon ou Sarkozy auraient pe ecrire eux memes ce “La TVA sociale m’a tuer” mais je ne suis pas si sur du but atteint. Et si la droite avait gagne bien plus que le raz de maree annonce ? Voici mes explications :

  • Tout d’abord, il me semble necessaire de rappeler une v?rite assez banale : pour faire la loi a l’assemblee nationale, nul besoin d’occuper 80% de l’hemicycle. 51% sont amplement suffisants. Donc rappelons le, l’UMP a bel et bien obtenu ce qu’elle desirait : une majorite suffisante pour faire passer legislativement toutes les lois qu’elle prevoit.
  • Ensuite, il y avait deux risques pour l’UMP :

1. Passer pour le grand mechant loup en recueillant 80% des suffrages ou plus. Et donc en adoptant une situation trop autoritaire et trop ?crasante (le PS avait alors parle de tsunami pour eveiller les peurs de l’inconscient collectif ?lectoral…)

2. Assumer seul les choix politiques des cinq prochaines annees et paraitre gouverner le pays tout seul.

  • Or, avec cette fausse bipolarite et ce faux ?quilibrage des forces, le PS accepte une part de responsabilite du quiquennat de l’UMP. Et ne peut plus crier au sacro-saint devoir de l’opposition de … s’opposer.

J’en viens donc a penser que Sarkozy a deliberement sacrifie une partie de sa majorite pour avoir plus de latitude dans ses actions ? mener. C’est un coup dur pour certains petits candidats UMP qui auraient pu s’en sortir et foncer la couleur bleue. Le grand perdant : Juppe. Qui en plus de perdre un siege de depute, perd aussi sa place dans le gouvernement.

Ni Fillon ni Sarkozy n’ont appele les francais a se mobiliser pour le second tour, a aller voter, a remplir leur devoir civique. Ils ont attendu que les choses se passent, forts des 110 sieges deje obtenus des le premier tour et encourages par des sondages ultra positifs. L’?quipe Sarkozy s’est betement laiss? avoir par le discours de la TVA sociale, qui est necessairement impopulaire, parce que non expliqu? au plus grand nombre. Cette affaire de TVA sociale qui est ressortie quelques jours seulement avant le 2e tour aurait tres bien pu attendre une petite semaine de plus.

Et aujourd’hui, j’entends sur la radio, les forces de gauche qui se rejouissent de leur victoire (qui n’en demeure pas moins une defaite) et les forces de droite acceptent resignees de perdre une partie de leur domination.

C’est vraiment drole , la politique.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *